ÉVéNEMENTS

Ekiden de Paris

7 novembre 2021

Pour la seconde fois, notre association a participé à l’Ekiden de Paris (notre première participation remonte à 2019 ; l’édition 2020 ayant été annulée pour cause de Covid). Hasard du calendrier, c’est aussi ce 7 novembre que s’est déroulée la 50ème édition du Marathon de New York.

L’Ekiden est une course originale venue du Japon que l’on pourrait traduire par « marathon-relais ». Les coureurs doivent parcourir la distance de 42,195 km sous forme de relais de 6 équipiers. La répartition de la distance dans l’équipe est fixe : deux coureurs doivent parcourir 10 km, trois 5 km et le où la dernière 7,195 km.

Les coureurs ont emprunté les quais de Seine pour un parcours Paris « éternel » : comme en rêvent les touristes du monde entier (Tour Eiffel…). Le parcours s’achevait au Pont d’Iéna au pied du Trocadéro. Qui plus est, les quais de Seine étaient fermés à la circulation.

Cette année, le temps a été plutôt clément et le nombre de participants était de 5000.

La grande diversité de styles des coureurs et des âges était tout à fait sympathique. La rédactrice du présent compte rendu a noté avec plaisir le nombre croissant de coureuses. Rappelons que pendant des décennies le marathon était considéré comme dangereux pour la santé des femmes et que, lorsqu’elles ont enfin pu être admises à concourir, les premières coureuses ont dû se battre pour que leurs résultats soient publiés. Hommage doit être rendu aux pionnières américaines qui ont ouvert la voie aux Européennes.

Le Bureau de notre association était au complet : notre vice-président (Georg Dietze) était un des 6 coureurs et les supporters comprenaient notre secrétaire de Conseil d’Administration (Stefan Drawin), notre Trésorier (Wolfgang Dick) et notre Présidente (Nadine Magaud). Figurait aussi parmi les coureurs Janine Wenk, membre du DAAD chargée d’aider notre association.

Notre équipe comptait deux femmes qui ont « encadré » leurs coéquipiers, puisqu’elles ont couru le premier et le dernier relais. Pour le dernier relais notre doyenne a terminé au finish par un sprint impressionnant sous les encouragements du public très nombreux et enthousiaste sur le pont d’Iéna.

Nos coureurs ont ensuite posé avec leurs médailles pour la séance photo sur le pont de l’Alma.

L’événement s’est achevé par un déjeuner convivial dans une brasserie où des pizzas taille XXL ont permis à notre équipe de récupérer l’énergie dépensée dans la bonne humeur.

S’agissant des résultats de notre équipe nous restons dans la première moitié du classement, ce qui est plus que satisfaisant. En effet, dans les équipes de tête figurent des équipes très avantagées. Je ne citerai que l’équipe de la Garde Républicaine (arrivée en sixième position du classement général) qui, je le suppose, suit un des meilleurs entraînements physiques de France ou les équipes de la MAIF, sponsor de l’événement, qui s’entraînent sur le circuit de course depuis des mois. Figurent aussi des équipes de tête des associations sportives (clubs sportifs d’étudiants).

En comparaison, notre équipe était constituée d’enseignants, de chercheurs, d’universitaires, deux seulement connaissaient le circuit (pour l’avoir fait il y a deux ans), l’un était encore pénalisé par les suites de son infection au Covid (qui l’a empêché de s’entraîner correctement) et un autre faisait sa première course collective.

Voici les résultats de l’équipé DAAD Alumni France :

L’équipe a terminé la course de 42,1985 km en 3h27. Avec ce résultat notre équipe est classée 428e.

Pour comparaison : L’équipe gagnante de l’Ekiden a complété la course en 2h13, et la dernière équipe (863e place) a mis 4h36 pour la terminer.

Les temps individuels des membres de notre équipe :

Coureur 1ère position : 25’30’’ pour 5 km

Coureur 2ème position : 45’28’’ pour 10 km

Coureur 3ème position : 23’14’’ pour 5 km

Coureur 4ème position : 46’12’’ pour 10 km

Coureur 5ème position : 27’19’’ pour 5 km

Coureur 6ème position : 40’12’’ pour 7,195 km.

Aucunes foulures, entorses… chez les coureurs ni d’extinction de voix chez les supporters n’ont été signalées et rendez-vous est déjà pris pour l’édition 2022 sachant que les nouveaux participants seront toujours les bienvenus.

Je pense que nous pouvons-nous réjouir que notre association ait désormais dans le sport un domaine d’activité nouveau. Ce domaine vient se rajouter aux activités culturelles, universitaires, scientifiques … et vient renforcer ou créer des liens conviviaux et dynamiques.

N M